Perspectives croisées

Perspectives croisées :

Suggestions de lecture des « Maximes et Intermèdes » (Par-delà bien et mal, IV)

 

I. Wienand, E. Bermejo, G. Chappuis, S. Dascal, Ph. Mills, F. Muehlemann, C. Pahlisch, J. Sitar, A. Till.

Résumé : « Maximes et intermèdes » constitue le quatrième chapitre de Par-delà bien et mal. Il s’agit d’un recueil de 125 aphorismes qui a donné lieu à de rares et brèves analyses dans la Nietzsche-Forschung. La question à laquelle tente de répondre cet article collectif est de savoir si et dans quelle mesure ces Sprüche und Zwischenspiele participent de manière déterminante à l’intelligibilité de l’œuvre que Nietzsche publie en 1886.

Les huit contributions de l’article s’organisent en trois parties. La première partie est consacrée à la fonction du recueil aphoristique (2.1), au titre de celui-ci (2.2) et à la forme de la maxime (2.3). La deuxième partie regroupe trois études thématiques : l’amour (3.1), la dimension poétique (3.2) et la visée pratique du recueil (3.3). La troisième partie propose un commentaire textuel des maximes § 68 (4.1) et § 106 (4.2).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.