« Was alles Liebe genannt wird »

 Amore, idealezzazione e uso linguistico in Fröhliche Wissenschaft, § 14 come esempio di esercizio pre-genealogico

Ch. Piazzesi

Résumé : Cette étude se propose d’analyser le paragraphe 14 du Gai savoir, très peu commenté dans le cadre de la Nietzsche-Forschung. On vise à mettre en évidence le caractère d’exercice pre-généalogique de ce texte : à partir de son titre (Was alles Liebe genannt wird), le paragraphe 14 opère la dissolution d’une unité linguistique apparemment non problématique (Liebe, amour), en mettant à jour les pulsions, les besoins et les jeux de nomination stratégique qui se cachent au dessous de l’usage linguistique. Avec l’unité de langage, ce geste dissout également celle de l’expérience : la psychologie fondée sur cette ‘grammaire’, et le sujet qui en est porteur, se trouvent mis en question.
On procèdera ainsi à 1) une analyse détaillée du texte de FW, § 14, supportée par une double digression sur la notion de Habsucht et sur l’influence de Stendhal sur la conception nietzschéenne de l’amour ; 2) un examen du propos généalogique-critique qui anime le texte, mis en oeuvre de manière performative; 3) un examen des résultats de cette action critique et des nouveaux horizons de création qu’elle déploie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.