NIETZSCHE ET L’EUROPE

Nietzsche et l’Europe

sous la direction de C. Bertot, P. de Corte, J. Leclercq et P. Wotling

     Philosophe apatride, porte-voix des « bons Européens » au XIXe siècle, Nietzsche se fit le représentant d’un européanisme assez contraire aux vues de son temps. Une posture intempestive et paradoxale, car elle signifiait la dévalorisation des valeurs suprêmes qui régissaient la vie des Européens, depuis deux millénaires.

     Dès lors, comment Nietzsche entendait-il penser l’Europe, au moment même où celle-ci menaçait, selon lui, de voir ses fondements culturels remis en question ? Sans doute en prophétisant l’avènement du « nihilisme européen », tout en remontant le cours du temps et en pensant une généalogie de l’Europe, pour, ensuite, dresser sa vision de « deux siècles » à venir. C’est, en somme, une sorte de futurologie, adressée aux « Européens d’après-demain ». Ce que nous sommes désormais.

     Ce livre rassemble des contributions majeures qui tentent de cerner ces « pensées pour après-demain » et l’européanisme nietzschéen, mais aussi ce qu’ils disent de son actualité, toujours féconde pour éclairer les questions de notre temps.

Ont contribué à ce volume :

C. Bertot, P. De Corte, J. Conill, C. Denat, A. Fillon, C. Gentili, K. Lavernia, C. Lebeau-Henry, L. Lebreton, T. Morille, E. Salanskis, D. Sánchez-Meca, P. Wotling.

 

Pour citer cet ouvrage :

Nietzsche et l’Europe, sous la direction de C. Bertot, P. de Corte, J. Leclercq et P . Wotling, Louvain-la-neuve, Presses universitaires de Louvain, 2023

 

Louvain

Presses universitaires de Louvain

318 pages

ISBN : 9782390613589

Juin 2023

 



Citer ce billet
Patrick Wotling (2023, 16 juin). NIETZSCHE ET L’EUROPE. GIRN. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p24d

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.