HUMAIN, TROP HUMAIN II. Traduction inédite d’Éric Blondel, Ole Hansen-Løve, Théo Leydenbach

Friedrich Nietzsche – Humain, trop humain II

Traduction inédite d’Éric Blondel, Ole Hansen-Løve, Théo Leydenbach

 

Livre de la maturité, Humain, trop humain ouvre la deuxième période de la pensée nietzschéenne. Le philosophe a trouvé le style d’écriture qu’il n’abandonnera plus – la forme aphoristique – et l’objet qui l’occupera toujours – l’analyse des mœurs et de la culture.

Dans ce second volume, composé d’Opinions et sentences mêlées et du Voyageur et son ombre, Nietzsche aborde des sujets de tous ordres : l’enseignement, la mode, le christianisme, le châtiment, les Grecs… Au lieu de proposer un exposé dogmatique, il procède, tel le voyageur sans attaches, par essais et expérimentations. Mais derrière le caractère apparemment hétéroclite de l’œuvre, c’est bien à une étude des mœurs et, à travers elle, à une critique de la morale que Nietzsche s’emploie. Pour lui, en effet, la morale telle qu’elle s’est développée dans la tradition philosophique a masqué derrière les lumières de la raison ce qui est perçu comme une faiblesse : les pulsions, l’irrationnel, l’« ombre » en chacun de nous – ces choses injustement mises au rebut alors qu’elles constituent la réalité profonde de la vie et que Nietzsche appelle le « trop humain » de l’humain.

 

Paris

GF Flammarion

2019

512 p.

ISBN : 9782081280083


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.